lundi 1 février 2016

Article 47 : pas de petits bonheurs cette semaine...

Parce que oui, cette semaine je n'ai pas réussi a positiver..... pas du tout même....

Parce que la vie n'est pas toute rose, parce que des fois les enfants vous font vivre le meilleur comme le pire....



J'ai passé une sale semaine avec des gosses survoltés qui m'ont fait tourner bourrique, hurler alors que j'ai horreur de ça.... 

Je ne sais pas ce qu'ils ont mais je connais aussi cette ambivalence des sentiment, comme si bien décris ici (syndrome du neurone unique a lire absolument)

J'adore mes enfants, on les a voulu, on les a eu, mais de rares moments je regrette cette décision.... c'est fort ce que je dis et je vous rassure, je les aime beaucoup plus que je les regrette hein...

D'ailleurs c'est ce qui m'a fait mal cette semaine. Ces sentiments qui faisaient les montagnes russes parce que oui, juste après leur hurler dessus, je pleure de culpabilité et la mes petits diables bouchons me font toujours un câlin "faut pas pleurer, maman, on est desolés..." 

Mais alors pourquoi ??? 

Pourquoi attendre que je sorte de mes gongs pour m’écouter ???? Pourquoi attendre que je rentre dans une colère monstre pour des broutilles ??? Ils ne savent pas, moi non plus..... Pourquoi à l'école, ils écoutent la maîtresse ? Pourquoi chez tata, dés qu'elle dit quelque chose ils s’exécutent sans broncher ? Pourquoi ils restent tout calme avec papa ? Pourquoi avec moi cela ne marche pas alors que pour eux j'ai sacrifié ma vie.??.... oui oui, ma vie, je n’exagère même pas.... 

J'avais un métier.... puis je les ai eu.... J'avais des amis, une vie sociale, puis je les ai eu.... J'avais un avenir sur et calme, puis je les ai eu...... Depuis je ne travaille plus (5 loooonnnngues années), on a déménagé car isolés dans notre petite ville (on n'invite pas des parents de jumeaux, c'est une illusion, au début oui ça bouffe et ça dort, tranquille, quand ça parle et marche c'est nettement moins mignon des jumeaux, ou enfants rapprochés hein, ça marche pareil).
On s'est rapprochés de notre famille où la on peut les imposer un peu (difficile de les laisser avec le chien seuls à la maison, hein, vous êtes d'accord)

Mais les amis.... Ça devient plus dur de s'en faire (surtout que cela fait 5 ans qu'on ne pratique plus) et je ne parle pas du travail.... parce que oui travailler avec des enfants c'est possible, pleins de mamans nous le prouvent au quotidien mais si vous faites le combo : des difficultés financières, un papa routier qui n'a pas d'heure, et des jumeaux...... à moins  de trouver un taf à la carte qui rapporte deux fois plus qu'un taf à temps plein, avec de vrais horaires, ben ça vous coûte un bras en frais de garde (voire un bras et demi pendant les vacances scolaires) et une ambiance horrible à la maison, parce que oui, vous travaillez mais vous vous tapez le ménage et les crises des jumeaux qui ne comprennent pas pourquoi maman n'est plus dispo a 100% pour eux !!!  

C'est peut être le tableau noir que je me fait, peut être que c'est plus simple que ça et que je m'en fait une montagne mais la maintenant à ce jour c'est mon ressenti, ma peur......

J'en peux plus.... vraiment..... Mais je les aime, vraiment....